rencontre paris

La saison des rencontres à Paris est le Printemps

C’est dans le 3ème et 4ème arrondissement que l’on trouve les plus jolies filles de Paris. Dans le Marais et aux alentours de Place des Vosges au Printemps, elles sont en jupe. D’humeur frivole, les célibataires dégustent une glace chez Amorino avant d’aller boire un verre plus tard dans les bars hipsters. C’est donc la saison la plus propice aux amours, aux rencontres coquines. Peut-être que certains préfèrent aller flirter sur les sites de rencontre, mais le plan cul Paris se trouve dans les rues, dans les bars et dans les after-work. Peu importe que les mecs soient moches ou beaux, il faut juste oser et avoir du bagout. L’ouverture d’esprit compte énormément aussi afin de brancher les filles.

Etre naturel dans la séduction

Contrairement aux rencontres en province, les Parisiennes ne se laissent pas embobiner par les beaux parleurs. En tout cas, les célibataires qui vivent et travaillent à Paris sont sensibles à un charme naturel. Ambitieux, cocasse, sagace et audacieux, l’homme qui plait doit être drôle sans être lourd. La répartie compte énormément et l’auto-dérision peut toujours aider à se frayer un chemin. La séduction à la française et à la parisienne inclut une bonne dose de témérité. On dit la femme parisienne inaccessible mais les clés pour la faire tomber dans vos filets sont à la portée de tous. Evitez de mettre trop l’accent sur votre aspect matériel et dites non aux signes extérieurs de richesse ostensibles.

Privilégiez le one-night-stand

A Paris, les rencontres d’un soir de Printemps sont pourtant plus faciles qu’ailleurs. D’une part, parce que c’est la capitale d’Europe et d’autre part, parce qu’on rencontre des nationalités très diverses. De plus, l’esprit de liberté qui souffle sur la capitale est contagieuse et touche même les non parisiennes. A partir du mois de mai, le one-night-stand ( coucher le premier soir sans attache ) est facile. Les filles sont en effet plus frivoles et acceptent plus aisément de suivre un homme dans son appartement ou l’emmener chez elle. Après avoir fait la fête à Belleville, ou rue de Lappe, les esprits se libèrent et les envies frétillent dans les corps et les nerfs des célibataires et même des meufs en couple. La chaleur de la nuit est encourageante et incite à la frivolité et la légèreté.

Laissez votre commentaire à propos de cet article